Quelle devrait être la longueur de la balise de titre en 2024?

Quelle devrait être la longueur de la balise de titre en 2024?

Introduction à l’importance des balises de titre pour le SEO

La balise de titre, un élément crucial en SEO, joue un rôle significatif dans le classement d’un site web. Optimiser cette balise peut considérablement améliorer votre positionnement dans les résultats de recherche.

Débat sur la longueur idéale d’une balise de titre

Certains experts SEO recommandent une limite entre 55 et 60 caractères pour les titres, tandis que d’autres suggèrent qu’une longueur allant jusqu’à 70 caractères reste acceptable.

L’excès ou la réduction excessive du nombre de caractères peut entraîner une modification ou une coupure du titre par Google, impactant potentiellement la performance organique et le taux de clics.

Mise à jour sur les balises de titre par Google et ses conséquences

En août 2021, Google a lancé une mise à jour permettant l’affichage d’un titre différent dans les SERPs que celui spécifié dans la balise HTML. Cette modification est généralement appliquée aux titres jugés trop longs, saturés de mots-clés ou répétitifs.

  • Trop longs.
  • Saturés avec des mots-clés.
  • Répétitifs ou génériques (ex: « Accueil »).

Cette mise à jour a provoqué diverses réactions au sein du milieu SEO, certains rapports indiquant que ces modifications automatisées étaient loin d’être optimales.

Incertitudes autour des modifications apportées aux titres par Google

Première préoccupation :
Faut-il craindre que ces titres modifiés influencent négativement le classement?
Réalité :
Même si un titre est coupé ou modifié dans l’affichage SERP, c’est toujours le contenu original qui est pris en compte pour le classement par Google.
Ainsi, il n’est pas nécessaire d’écrire systématiquement des titres courts juste parce qu’ils peuvent être affichés intégralement sans être coupés.

Découverte personnelle après analyse approfondie

  • Analyse manuelle : Après avoir examiné personnellement plus de 645 tags title affichées sur SERPs,
  • Réalité constatée : Les titres plus courts sont souvent privilégiés par Google mais cela ne garantit pas qu’ils ne seront pas retravaillés ni coupés.
Exemple visuel montrant un tag title tronqué
Ceci illustre comment même un tag title court peut être tronqué si jugé nécessaire par l’algorithme.

Analyse comparative entre différents tags titles:
  • Variation observée : Sur cent URLs analysées entre leurs versions HTML originales contre celles affichées sur SERP,
  • Tendance notable : Environnement dynamique où même avec peu ou aucun changement au niveau HTML, Google continue à ajuster ses critères d’affichage selon son propre algorithme.
Panier
Retour en haut