Google : La puissance de l'annonce n'est pas utilisée dans le classement des annonces

Google : La puissance de l’annonce n’est pas utilisée dans le classement des annonces

Comprendre l’Impact de la Force des Annonces dans le Classement Google Ads

Malgré certaines croyances répandues parmi les annonceurs, la force d’une annonce (Ad Strength) ne joue pas un rôle direct dans le classement de l’annonce (Ad Rank), comme l’a clarifié Ginny Marvin, liaison chez Google Ads.

Qu’est-ce que la Force d’une Annonce?

Répondant à une publication sur X par un annonceur qui prétendait que « la force d’une annonce est un facteur majeur empêchant un mot-clé d’être mis aux enchères en raison du classement de l’annonce », Marvin a précisé :

« La force d’une annonce n’est pas utilisée dans le classement des annonces et n’est *pas* un ‘facteur empêchant un mot-clé d’être mis aux enchères en raison du classement de l’annonce’. »

  • « La force d’une annonce est plutôt un outil diagnostique distinct. Pour réitérer, elle n’influence pas les enchères. Elle aide simplement à indiquer la diversité et la pertinence des actifs disponibles pour maximiser le nombre de combinaisons publicitaires qui peuvent être affichées pour une requête. Plus il y a de combinaisons disponibles, plus vous aurez probablement l’opportunité de diffuser des annonces pertinentes dans plus d’enchères. »

Pourquoi cette clarification est importante?

Les scores de force des annonces ne sont pas toujours corrélés avec les performances. De nombreux professionnels observent que les annonces avec de mauvais scores peuvent quand même bien performer. Ceux qui pensent que la force des annonces n’a aucune importance pourraient ne pas aborder cette question sous le bon angle.

Distinguer le classement et la force des annonces : pourquoi tant de confusion ?

Sarah Stemen, influenceuse PPC sur LinkedIn, suggère que ce conflit naît de la différence entre ce que nous pouvons observer et ce qui nous échappe :

« Les experts PPC ont suivi et tenté d’améliorer le Classement Publicitaire, souvent perçu comme une ‘boîte noire’, pendant des années, tandis que Google met en avant la Force Publicitaire, qui se veut plus transparente, sans pour autant montrer d’amélioration systématique, » explique-t-elle. « Cela crée une confusion chez les vétérans du domaine et rend l’apprentissage difficile pour les nouveaux venus. Le secret entourant le Classement Publicitaire, combiné à la visibilité accrue de la Force Publicitaire, soulève plus de questions qu’elle n’apporte de réponses, » ajoute Stemen.

Ménachem Ani, propriétaire d’une agence de marketing digital, explique également cette confusion par un manque de compréhension de la manière dont chaque élément peut affecter la performance d’une campagne : « Ils utilisent tous deux un système de notation qui influence directement votre campagne; l’un est directement lié à celle-ci tandis que l’autre est un outil utile pour montrer où des améliorations peuvent être apportées, » dit-il.

Jyll Saskin Gales, coach chez Google Ads, critique la complexité introduite par les choix de terminologies peu claires faites par l’entreprise : « Google a le don de rendre les choses compliquées en choisissant des conventions de nommage peu judicieuses. Un concept fondamental est important tandis qu’il suggère les meilleures pratiques à envisager avant d’activer vos publicités, » conclut Gales.

Les avis sont divergents entre Google et les annonceurs concernant l’importance à accorder à ces éléments. L’industrie a des opinions variées quant à l’importance à leur donner. Certaines personnes minimisent ces aspects et les considèrent comme une préoccupation ne valant pas la peine, tandis que d’autres les qualifient de pure perte de temps. Cependant, Brendon Kraham, Vice-président de la Recherche et du Commerce, déclarait à Search Engine Land que c’était « très important » et se situait au centre des objectifs, car la créativité allait jouer un rôle crucial dans l’évaluation des performances aussi bien sur Performance Max que sur les canaux de recherche.

Panier
Retour en haut